L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Après Koulibaly et Sangaré, Boni Claverie interpellée par la police

Info du moment 7J/7 A53News.com - Lundi 7 Novembre 2016 - 0 Commentaire| Lu 399 fois |

Danielle Boni Claverie, porte parole du Front du refus a été interpellée et conduite dans les locaux de la préfecture de police ce dimanche après-midi, a-t-on appris de sources concordantes.



Comme ses camarades de lutte Mamadou Koulibaly et AbouDramane Sangaré, elle sera auditionnée sur les violences lors du référendum le 30 novembre dernier.

Mais contrairement à eux, l'ancienne ministre avait au préalable été informée que des éléments de police allaient venir la chercher.

"Si ce n'est pas un cas de flagrant délit la loi ivoirienne ne prévoit pas d'interpellation, la procédure normale est d'adresser une convocation à la personne concernée un jour ouvrable et de lui laisser la latitude d'y réponde librement " a indiqué l'avocat Dadjé Rodrigue, dénoncant pas la même occasion la méthode d'interpellation et une violation des droits fondamentaux.

"C'est lorsque la personne concernée ne répond pas à sa convocation sans motif légitime que la police Rechercher police peut entrevoir la possibilité de l'interpeller", fait-il remarquer.

Ce dernier rapporte par ailleurs que deux nuits de suite, avant hier et hier, après 21H, des éléments des forces de l'ordre étaient stationnés devant la résidence de l'ex ministre, située à la Riviera Golf 4, pour tenter de l'interpeller.

Vendredi soir, le Président de Liberté et démocratie pour la paix (LIDER), Mamadou Koulibaly ainsi que le meneur de la branche dissidente du Front populaire ivoirien (FPI) Abou Drahamane Sangaré ont été interpelés, par la police à leur domicile et conduits à la préfecture de police où ils ont été relâchés après leur audition.

Lundi 7 Novembre 2016
A53News.com
Vu (s) 399 fois
Notez



Dans la même rubrique :
< >

France Politique | France Economie | France - Société | France - Affaire à Suivre | France - Faits Divers | France - Scandale | France - Transport | France - Sport | France - Entreprendre | France - Médias | France - Interview