L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

CAN 2012 : Abidjan fait les derniers réglages avant le coup d’envoi

- Vendredi 20 Janvier 2012 - 0 Commentaire| Lu 488 fois |



CAN 2012 : Abidjan fait les derniers réglages avant le coup d’envoi
Les équipes nationales africaines croiseront le fer du 21 janvier au 12 février prochain au Gabon et en guinée équatoriale, à l’occasion de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2012). A trois jours de cette fête du sport-roi, les ivoiriens se préparent. Des ménages aux commerces en passant par les entreprises, chacun s’organise tant bien que mal pour ne rater aucune miette de cette grand-messe d’envergure continentale.

Dans les ménages, le budget du mois de janvier est plutôt « menacé » de ne pas tenir jusqu’au bout. Mais il en faut beaucoup plus pour décourager M. Oulaï Eric, cadre dans une société de solutions informatiques, qui a opté pour la prévoyance. Mordu de football, l’homme a mis toutes les chances financières et logistiques de son côté.


« Ce n’est pas tous les jours la CAN. Aussi, cette année ai-je constitué un petit budget qui me permettra de recevoir mes amis à la maison, afin de suivre les matches dans un cadre convivial et sans trop de dépenses inconsidérées ».

Propos qui ne sont pas tellement du goût de son épouse, Mme Oulaï, qui voit pointer à l’horizon une charge supplémentaire en termes de travaux ménagers. « On voit que ce n’est pas vous qui allez faire la cuisine et le ménage, martèle-t-elle, pince-sans-rire. Mon mari adore regarder les matches avec du monde, et c’est toujours moi qui en paie le prix ! » Confie madame Oulaï les yeux au ciel.

Et puis, il y a ceux comme M. Fofana Noumory, analyste crédit dans une banque de la place, qui prévoient de souscrire à un abonnement aux chaînes du câble. Mais à la seule condition d’être rassurés sur la qualité de la prestation de l’équipe nationale.


« Vous connaissez les Eléphants, ils sont toujours là où on les attend le moins. Même si de grosses pointures (Egypte, Cameroun, Nigéria, etc.) son absentes, on ne sait jamais. Si les Eléphants passent le cap des quarts de finale, alors je m’abonnerai aux chaînes du câble pour mieux suivre les phases finales ».

Outre les ménages, les entreprises saisissent l’opportunité de la CAN afin de faire du chiffre. La principale entreprise de vente de programmes proposés par les chaînes du câble en Côte d’ivoire, qui vient justement de lancer son offre pour le mois de Janvier, mise d’ailleurs sur tous ses téléspectateurs friands de football. Un dispositif « exceptionnel » leur est offert sur les antennes : l’intégralité des matches retransmis, les plus beaux matches en Haute définition, des interviews et réactions à chaud, ainsi que des sujets exclusifs dans les émissions dédiées entièrement au football… Ceci, histoire de mettre le client au cœur de l’action.

Les médias nationaux, eux aussi, terminent de régler les derniers points relatifs au départ de leurs envoyés spéciaux au Gabon et en Guinée Équatoriale. Dans les journaux, tout comme à la télé ou encore à la radio, les réclames et autres annonces presse commencent à envahir l’espace audiovisuel. Naturellement, une bonne performance des Eléphants augmenteraient l’audience des émissions et autres espaces consacrés au sport, et partant, l’engouement des annonceurs.


Sur les marchés de la capitale économique, les couleurs nationales ont progressivement envahi les étals. Les vendeurs ambulants ne proposent plus que des gadgets à l’effigie de la CAN 2012 : Tee-shirts, casquettes, porte-clés, brassards, perruques, fanions, drapeaux, autocollants et pleins d’autres babioles.



Les tenanciers d’espaces gastronomiques et/ou de détente ont, enfin, déjà commencé à penser leur logistique pour l’événement. Pour la plupart, les installations utilisées pour les fêtes de fin d’année serviront de base à l’aménagement pour honorer le rendez-vous de la CAN 2012. La majorité des établissements retransmettront l’intégralité des matches de la compétition. Avec un point d’honneur sur les rencontres de l’équipe de Côte d’ivoire, qui seront agrémentées de spectacles et divers autres services annexes. Mais tout dépendra (encore une fois !) de la performance des Pachydermes. Pour Arnaud Tiacoré, restaurateur et propriétaire d’un bar situé à Cocody Angré :


« On est supporter, mais on ne se laissera plus surprendre par l’euphorie ambiante. Le business d’abord, car après la CAN, il y a quand même une vie ! »

Le prix du téléviseur s’envole

Dans les autres commerces, les commerçants se frottent déjà les mains, après une période de fêtes de fin d’année dont les recettes ont été mi-figue, mi-raisin. Mohamed Bachir, est réparateur d’appareils de télévision. Depuis la semaine dernière, il est débordé de travail.


« La CAN commence dans une semaine et déjà je sens que je ne vais pas dormir. Regardez, j’ai reçu au moins six à sept téléviseurs à réparer ! Et gare à moi si je ne finis pas avant dimanche (coup d’envoi) ! »

Muhamadu Adewalé, quant à lui, vend des appareils neufs. Mais ce qui surprend aussi bien dans son magasin que dans tous les autres alentours, c’est le prix des postes téléviseurs. Là où une télé d’écran 14 pouces coûtait d’ordinaire environ 40.000 francs CFA, elle coûte aujourd’hui 65.000 francs CFA. Même constat pour les téléviseurs de 17 pouces qui coûtaient environ 60.000 FCFA. Ils sont actuellement dans l’ordre de 110.000 FCFA. Pour les écrans de 21 pouces que l’on pouvait obtenir en période « normale » à 85.000 FCFA, ils sont passés à 130.000 FCFA. Ne demandez pas le prix des écrans plasma ! Il vous faudra compter vos francs par centaines de mille pour vous en procurer…

« On gagne ou on gagne »

Du président de la République, Alassane Ouattara à l’ivoirien lambda, tout le monde est d’avis : Il faut une victoire pour faire oublier, l’espace de quelques temps, les rancœurs accumulées durant toutes ces années de crise. Et les opérations successives de soutien aux éléphants, en nature comme en espèces, sont là pour en témoigner. C’est la raison pour laquelle


« Les éléphants n’ont pas droit à l’erreur »

Le chemin vers le sacre continental ne semble pour une fois pas pavé d’embûches, puisque de nombreuses équipes qui ont plané sur la CAN sont cette fois-ci hors-jeu. « On gagne ou on gagne » semble être le leitmotiv de chaque ivoirien à quelques jours du coup d’envoi. On s’efforce d’être positif, en espérant que Didier Drogba, les frères Kolo, Salomon Kalou, Gervinho et tous les autres mouilleront le maillot avec patriotisme (le vrai s’entend)…





Ghislaine ATTA
Slateafrique

Vendredi 20 Janvier 2012
Vu (s) 488 fois
Notez


France | Europe | Vie Pratique 7Jours/7... | Vie Etudiante | Immigration | La Diaspora Ivoirienne | Diaspora Africaine | Diaspora - Infos Utiles | Royaume Uni | Articles Sponsorisés | Infos Plus | Allemagne | Affaire à suivre | Alerte Prévention | Economie - Européenne | Révolution | Interviews | A53News.com | Interpellation | Culture / Evènements | Transport | Sport International | Outil Gestion | A53NewsTV | Outil Création | Info Utile | Italie | Music Ivoirienne | Music Africaine | Humour | Music News | Ma Vie à Dieu | Débat / Reflexion | News International | Afrique | Tourisme | Shopping / E-Book | Formation | Immobilier | Amérique | Asie | Economie Internationale | Archive A53News | Archive - Côte d'Ivoire | Belgique