L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Côte d'Ivoire - A la suite des violences : Des gardes pénitentiaires aux arrêts

News en temps réel - A53News.com - 7J/7 le Dimanche 29 Octobre 2017 à 09:30 | Lu 355 fois

Des gardes pénitentiaires dont le nombre ne nous a pas été précisé, ont été mis aux arrêts. Cela, suite aux violences survenues à Daloa, les mardi 14 et mercredi 25 octobre 2017.



Cependant, ils sont gardés à la Maison d’arrêt et de correction de Daloa, leur lieu de travail. Il convient de rappeler que dans l’après-midi du mardi 24 octobre 2017, un chauffeur de taxi a été tabassé et blessé grièvement par un groupe de gardes pénitentiaires qui l’accusaient d’avoir fait une fausse conduite. Il a été évacué dans une clinique. Mais des rumeurs vont le donner pour mort, quelques heures plus tard. Ce jour, la tension monte et les chauffeurs garent leurs véhicules. Cependant le calme s’installe, plus tard. Mais le mercredi 25 octobre 2017 , les collègues du chauffeur rangent leurs véhicules pour, disent-ils, en découdre avec les gardes pénitentiaires de la maison d’arrêt et de correction de Daloa.

Très tôt le matin, la violence éclate. Les chauffeurs de taxi, appuyés par des jeunes de la gare routière, érigent des barrages de fortune sur la voie principale et ferment « la voie qui part du commerce à la gare de Guessabo ». Peu après 7h, des véhicules de transport et personnels en provenance de Man sont bloqués pendant de longues heures. Des tirs commencent à retentir du côté du ‘’Commerce’’ de la ville.

Et là, c’est le sauve-qui-peut. Des blessés sont enregistrés; des voitures sont caillassés et des motos sont volées. Toutes les structures économiques et administratives se vident de leurs occupants. Les rues sont désertes et les marchés paralysés. Des policiers et gendarmes prennent position devant le Tribunal et les banques de la ville.


A53News.com - 7J/7
Dimanche 29 Octobre 2017
Vu (s) 355 fois


Côte d'Ivoire - Politique | Côte d'Ivoire - Economie | Côte d'Ivoire - Société | Côte d'Ivoire - Faits Divers | Art Sponsorisés | Infos Plus | Gbagbo & Blé Goudé | Côte d'Ivoire - Simone Gbagbo | FPI | Les Réactions | Affaire à suivre | Côte d'Ivoire - Sport | Alerte Prévention | Education | Débat Ivoirien | Révolution | Interviews | A53News.com | Interpellation | Côte d'Ivoire - Présidentielle 2015 | Culture / Evènements | Côte d'Ivoire - Histoire | Transport | Côte d'Ivoire - Showbiz | Investissement | Management | Sport International | Outil Gestion | A53NewsTV | Outil Création | Info Utile | Vie Pratique 7Jours/7... | Bricolage | Music Ivoirienne | Music Africaine | Humour | Music News | Success Story | Ma Vie à Dieu | Débat / Reflexion | Farid Mnebhi | News International | Afrique | Tourisme | Réaction | Egypte | Côte d'Ivoire - Infos | Réseaux sociaux | Shopping







Booking.com


Bien Vivre en Bonne Santé

Les Articles les plus lus

N'affamez pas Ferkessédougou pour combattre Soro Guillaume

0 Commentaire - 23/10/2017 - Isaac Pierre BANGORET (Écrivain)


Incroyable !