L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

France - Industrie : La confiance des chefs d'entreprise au plus haut niveau

Info du moment 7J/7 A53News.com - Mercredi 3 Janvier 2018 - 0 Commentaire| Lu 194 fois |

La croissance de l'activité dans le secteur manufacturier s'est encore accélérée en décembre en France. Selon les résultats finaux de l'enquête mensuelle des directeurs des achats d'IHS Markit, publiée mardi, elle a atteint son rythme le plus rapide depuis plus de 17 ans.



La croissance de l'activité dans le secteur manufacturier s'est encore accélérée en décembre en France. Selon les résultats finaux de l'enquête mensuelle des directeurs des achats d'IHS Markit, publiée mardi, elle a atteint son rythme le plus rapide depuis plus de 17 ans.

L'industrie française a retrouvé quelques couleurs en 2017. Selon une déclaration de la firme Markit publiée mardi 2 janvier, la croissance du secteur manufacturier a atteint son plus haut niveau en 17 ans, soutenue par une forte demande. Et cette situation devrait être maintenue pour 2018 selon les spécialistes.

La confiance au plus haut depuis 2012

Le moral des chefs d'entreprise dans le secteur industriel s'améliore. Après des années de morosité, la confiance des industriels s'est renforcée et a atteint son plus haut niveau depuis juillet 2012, date du début de la collecte de données pour cet indicateur. Les répondants à l'enquête de la firme Markit ont également déclaré qu'ils avaient construit leurs perspectives de croissance pour 2018 sur l'augmentation des investissements.

Croissance soutenue

L'industrie a ainsi terminé l'année 2017 "sur une base solide", avec la production et l'effectif des fabricants "affichant leur plus forte croissance depuis le milieu de l'année 2000, soutenue par la plus forte expansion du volume des nouvelles commandes depuis sept ans".

"L'expansion du secteur est basée sur une forte demande sur le marché domestique et les marchés d'exportation, une tendance contribuant à la plus forte croissance de la production et de l'emploi enregistrée depuis le début des années 2000", souligne Alex Gill, économiste chez IHS Markit.

L'indice calculé par Markit a ainsi mis en évidence «la plus forte croissance de l'emploi depuis plus de 17 ans en décembre», le volume de travail en attente ayant continué à augmenter en fin d'année. L'augmentation du volume des ventes a entraîné une nouvelle forte hausse de la production.

Parallèlement à un raffermissement de la demande, les fabricants français ont augmenté leurs achats en décembre dernier, le taux de croissance des achats atteignant son plus haut niveau depuis avril 2011. Cette tendance crée des tensions sur les chaînes de distribution, les répondants signalent la plus forte augmentation des délais de livraison depuis mars 2011.

Des perspectives encourageantes

Outre une confiance renouvelée et des carnets de commandes bien remplis, les projections d'activités pour l'année à venir semblent montrer des signes encourageants. Pour l'expert Alex Gill:

"Tout semble prédire une croissance continue en 2018, comme en témoigne notamment la forte hausse continue des arriérés de production et le plus haut degré de confiance enregistré dans le secteur depuis le lancement de l'enquête."

Un poids économique en berne

Malgré la bonne santé de tous ces indicateurs, le poids de l'industrie dans l'économie française continue de baisser. Selon les chiffres récents de la direction générale de l'entreprise, le poids de l'industrie * dans l'économie française est passé de 16,5% à 12,5% du produit intérieur brut entre 2000 et 2016.

Côté personnel, alors que la France comptait 2,8 millions de salariés dans l'industrie manufacturière (soit 11,1% du total des emplois salariés) à la fin du deuxième trimestre 2017, toutes les régions sauf l'Occitanie et la Corse ont enregistré des pertes d'emplois entre 2010 et 2016. cette baisse de l'emploi industriel a lieu alors que pour la première fois depuis 2009, les ouvertures des sites industriels étaient beaucoup plus nombreuses que les fermetures en France sur les huit premiers mois de 2017, selon les derniers chiffres de la firme Trendéo.

En outre, le gouvernement a annoncé la nomination récente d'un représentant de la restructuration des entreprises. Il sera chargé de soutenir le ministre de l'Economie Bruno Le Maire pour «prévenir les risques de fermetures de sites et soutenir les industries» et «préparer l'avenir industriel de la France». Mais cette nomination, ajoutée à la mise en place d'un conseil national de l'industrie, sera-t-elle suffisante pour relancer un secteur en déclin depuis plusieurs décennies?

latribune.fr

Mercredi 3 Janvier 2018
A53News.com
Vu (s) 194 fois
Notez


France - Politique | France Economie | France - Société | France - Affaire à Suivre | France - Faits Divers | France - Diaspora | France - Scandale | France - Transport | France - Sport | France - Entreprendre | France - Médias | France - Interview