L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

France - Remaniement, impôts, réformes: Comment Macron va tenter de reprendre la main

Info du moment 7J/7 A53News.com - Mardi 4 Septembre 2018 - 0 Commentaire| Lu 150 fois |

Après une semaine compliquée, le chef de l'État va essayer de faire oublier ses récentes déconvenues.



Pour Emmanuel Macron, la semaine est cruciale. Empêtré dans une séquence difficile depuis la fin des vacances d'été, entre les atermoiements sur l'impôt prélevé à la source et le départ surprise de Nicolas Hulot, le chef de l'État va tenter de rebondir.
Ces prochaines heures, il va peaufiner avec son Premier ministre un remaniement très attendu. Changement a minima ou bouleversement d'ampleur? La réponse devrait intervenir mardi au plus tard. Mais la question de la réorganisation de son équipe gouvernementale n'est pas le seul écueil de la rentrée du président.

"Il ne changera rien à ses objectifs"

Outre le remaniement, le sujet de l'impôt prélevé à la source a lui aussi fait beaucoup parler ces derniers jours. Plusieurs ministres sont montés au front dimanche pour tenter de lever les incertitudes à ce sujet, objet de déclarations contradictoires et d'attaques de l'opposition. D'ici à la mi-septembre, le chef de l'État devra décider si oui ou non il valide le lancement en janvier du prélèvement à la source.
En attendant, Emmanuel Macron va aussi tenter de montrer qu'il n'a pas l'intention de changer de politique.

"Il faut montrer que le cap est maintenu et qu'il est résolu à réformer", explique Thierry Arnaud, éditorialiste politique de BFMTV. "Il faut une continuité dans ce message, mais aussi montrer qu'il est capable de donner un nouvel élan". 

Une chose semble claire: "on a bien compris qu'Emmanuel Macron ne changerait rien à ses objectifs". Reste désormais à voir s'il pourrait changer de méthode.

Débats et pédagogie 

Du côté de la majorité, on affiche une volonté de fer. "La majorité est très soudée, motivée et fière de la première année accomplie", lance ainsi le député LaREM Pacôme Rupin sur BFMTV. S'il admet des "difficultés", il assure que les élus "restent mobilisés car le pays a besoin de réformes. Les résultats ne pourront pas arriver avant 6 voire 9 mois, c'est normal." L'important, aux yeux du député: "expliquer le sens des réformes aux Français". 
Quant aux débats en interne, ils ne posent officiellement pas de problème. 

"On a par exemple un grand débat sur le prélèvement de l'impôt à la source, je m'en félicite car c'est un changement d'ampleur (…). Je préfère qu'Emmanuel Macron soit vigilant. Nous devons arriver à débattre sur tous les sujets, et les prendre les uns après les autres."

En prenant garde toutefois qu'ils ne soient pas trop nombreux.

(avec BFMTV)

Mardi 4 Septembre 2018
A53News.com
Vu (s) 150 fois
Notez



Dans la même rubrique :
< >

France Politique | France Economie | France - Société | France - Affaire à Suivre | France - Faits Divers | France - Scandale | France - Transport | France - Sport | France - Entreprendre | France - Médias | France - Interview