L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mondial 2010 / «Pas un très grand Brésil»

Info du moment 7J/7 Média Libre - Afrik53.com - Mardi 15 Juin 2010 - 0 Commentaire| Lu 374 fois |

David Michel, notre envoyé spécial à Johannesburg, répond à vos questions après Brésil - Corée du Nord (2-1). La Seleçao a gagné sans convaincre.



Mondial 2010 / «Pas un très grand Brésil»
Quelle impression vous a fait le Brésil pour son entrée en lice ? (de Oxia30)
Autant être clair, contre la Corée du Nord, on n'a pas vu un très grand Brésil. Sa marge de progression est encore grande. En première période, il y a eu pas mal de déchets dans la transmission du ballon et une incapacité chronique à percer l'épais rideau coréen. Il y a eu du mieux après la pause, notamment après le but de Maicon, qui a libéré une Seleçao encore en rodage.

Quelques gestes de classe de Robinho, auteur d'une passe décisive, ont égayé un peu les débats. A ses côtés, Luis Fabiano n'est pas Ronaldo. L'attaquant du FC Séville n'a pas été en réussite. Ses choix ont rarement été les bons. Elano (un but et une passe décisive) a été la bonne surprise du match. La défense s'est fait prendre en défaut en fin de match. Dunga n'a pas dû apprécier.

Kaka a-t-il été à la hauteur de sa réputation ? (de Titoudu15e)
Le Brésilien a évolué dans une certaine forme de continuité. Il a été à l'image de sa saison madrilène, pas mauvaise mais pas extraordinaire non plus. Contrairement au Real, où Cristiano Ronaldo lui fait de l'ombre (une bonne excuse), là il est non seulement la seule grosse star de l'équipe mais il est le seul à posséder les clés de la maison auriverde. Censé illuminer le jeu de la Seleçao, il a tenté d'organiser le jeu au maximum mais ce ne fut pas évident de créer des décalages au milieu des fourmis rouges. Il est apparu plus en jambes en seconde période et a pris davantage de responsabilité. Doit mieux faire.

Michel Bastos a-t-il réussi son premier match de Coupe du monde ? (de gones90)
Le joueur de l'Olympique Lyonnais a vécu un premier quart d'heure assez compliqué, avec un contrôle raté et deux débordements coréens dans son dos. Mais il s'est vite rattrapé. A son crédit, deux bonnes frappes intéressantes à 20 mètres (10e et 34e) dont une qui a rasé la transversale du dénommé Ri Myong Guk. Et juste avant le repos, son puissant centre-tir a été trop croisé (45e). Après le repos, il a semblé encore plus à l'aise après sa chance sur coup franc (50e) et une belle frappe détournée à l'heure de jeu puis un geste de grande classe dans la foulée au point de corner. De bons débuts mais certaines petites choses à améliorer.

La Corée du Nord est-elle condamnée à un rôle de faire-valoir ? (de Rahan 78)
En Afrique du Sud comme ailleurs, personne ne mise un Kopek sur cette obscure sélection asiatique. Et pourtant, elle n'a pas été ridicule face au Brésil. Elle possède dans ses rangs des joueurs vifs, qui ont intelligemment attendus les bonnes occasions pour procéder en contre. Le 4-3-2-1 de base ressemblait le plus souvent à un 4-5-1 bien défensif. L'attaquant Jong Tae Se, surnommé le «Rooney du peuple», a fait passer quelques frissons dans la défense brésilienne, parfois débordée. Ji a marqué en fin de match un but amplement mérité. La Corée du Nord risque de bien embêter le Portugal et la Côte d'Ivoire.

Les températures étaient-elles basses comme prévu et, si oui, les joueurs ont-ils souffert du froid ? (de Watergate)
Oui, le thermomètre a chuté ce mardi à Johanneburg et, si la journée à été froide, la soirée a bien été glaciale. Le mercure tournait aux alentours de zéro. Ici, dans la région du Gauteng (1700 mètres d'altitude), entre 16h et 18h, soit pendant le couché du soleil, on perd vite quinze degrés. Cela n'a pas semblé gêner les joueurs, la plupart des Brésiliens évoluant en Europe. Michel Bastos, qui avait assuré la veille être habitué aux rigoureux hivers français, étaient d'ailleurs le seul avec Felipe Melo à jouer sans gants et avec un maillot sans manche.

Les supporters nord-coréens ont-ils pu se rendre en Afrique du Sud ? (de jo0)
Evidemment, certains ont effectué le voyage pour venir encourager leur équipe jusqu'en Afrique. Les frontières se sont entrouvertes... Mais ils sont peu, pour ne pas dire presque rares. A l'Ellis Park, on n'a vu que des supporters de la Seleçao, vrais Brésiliens ou Sud-Africains assurément fans de Kaka et ses amis. Hormis quelques journalistes nord-coréens croisés au Media Center, on peut chiffrer à au moins quatre le nombre de supporters de la Corée du Nord. Ils ont été filmés en gros plan et affichés sur les deux écrans géants du stade durant quelques secondes avant le match. Quatre c'est certain, plus ce n'est pas sûr...

David MICHEL, à Johannesburg


Mardi 15 Juin 2010
Média Libre - Afrik53.com
Vu (s) 374 fois
Notez


France | Europe | Vie Pratique 7Jours/7... | Vie Etudiante | Immigration | La Diaspora Ivoirienne | Diaspora Africaine | Diaspora - Infos Utiles | Royaume Uni | Articles Sponsorisés | Infos Plus | Allemagne | Affaire à suivre | Alerte Prévention | Economie - Européenne | Révolution | Interviews | A53News.com | Interpellation | Culture / Evènements | Transport | Sport International | Outil Gestion | A53NewsTV | Outil Création | Info Utile | Italie | Music Ivoirienne | Music Africaine | Humour | Music News | Ma Vie à Dieu | Débat / Reflexion | News International | Afrique | Tourisme | Shopping / E-Book | Formation | Immobilier | Amérique | Asie | Economie Internationale | Archive A53News | Archive - Côte d'Ivoire | Belgique