L'info Réelle...
Afrik53.com
Afrik53 - Actualité Africaine , abidjan, cote d'ivoire :  infos du jour 7j sur 7,  nouvelle afrique , infos du jour,  infos afrique  , actualité ivoirienne  ,  infos cote d'ivoire ,  actu Afrique , actu cote d'ivoire , news afrique, abidjan.net
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mort de Naomi , la direction des hôpitaux de Strasbourg suspend "à titre conservatoire" l'opératrice du Samu

Info du moment 7J/7 A53News.com - Jeudi 10 Mai 2018 - 0 Commentaire| Lu 400 fois |

Une enquête administrative est en cours après le décès d'une femme de 22 ans en décembre dernier. Après avoir entendu l'employé, le directeur général, Christophe Gautier, a pris la décision de la suspendre.



La direction de l'hôpital de Strasbourg a suspendu par précaution l'opérateur de Samu qui avait reçu l'appel de Naomi Musenga, confirme à franceinfo son directeur général, Christophe Gautier, mercredi 9 mai. Ce dernier refuse de discuter de ses échanges avec le requérant, mais il précise que les éléments qu'il a pu recueillir lui semblent «constituer une atteinte à la procédure».

"J'avais déjà été affecté dans un autre département le 2 mai, mais je n'avais pas encore eu de nouvelles de lui depuis avant-hier dans le cadre de la procédure d'enquête administrative ouverte". Les révélations ont paru dans la presse en ligne locale. Naomi Musenga, 22 ans, est décédée en décembre 2017 après avoir fait appel au Samu de Strasbourg.

Au téléphone, un opérateur s'était moqué d'elle et n'avait pas répondu à sa demande. La jeune femme avait été prise en charge après un deuxième appel à SOS Doctors, qui avait déclenché l'intervention de Samu. Mais l'état de Naomi Musenga s'est aggravé lorsqu'elle a été transférée à l'hôpital, et elle n'a pas survécu.

"Cette affaire a été portée à notre attention après la publication d'un article dans Hebdi" [27 avril], a déclaré le directeur général, qui a déclaré avoir lu l'article le lendemain de sa publication.

"J'ai alors pris la double décision d'ouvrir une enquête administrative et de rencontrer la famille de Naomi Musenga", dit-il, "pour lui dire que nous partagions son chagrin et l'informer de cette enquête." La réunion a eu lieu le 3 mai, selon la direction, en présence des parents et des frères et sœurs de Naomi Musenga.

Le directeur général doit revoir la famille dans une quinzaine de jours, pour présenter le résultat de l'enquête administrative. Christophe Gautier précise que la suspension de l'opérateur ne préjuge en rien des conclusions.

(avec franceinfo)

Jeudi 10 Mai 2018
A53News.com
Vu (s) 400 fois
Notez


Info du moment